Amélioration des bâtiments et des conditions de vie scolaires

Les deux chaudières à gaz de l’école de l’Orme, qui avaient une vingtaine d’années, ont été remplacées par des modèles à condensation beaucoup moins énergivores. Elles sont commandées par des thermostats intelligents qui anticipent l’intensité du chauffage en utilisant les prévisions météo et sont programmables à distance. Un investissement bienvenu en ce début de saison froide où les prix de l’énergie sont en forte hausse. Nous avons choisi une marque française, fabriquée en Picardie et posée par une entreprise de Rousseloy.

Mathieu Barbery, adjoint délégué aux travaux.

PS: les tuyaux d’eau vont bien sûr être isolés!