Recensement militaire (JDC)

Recensement militaire (JDC)
Journée défense et citoyenneté (ex-JAPD)
Toute personne (garçon ou fille) de nationalité française doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la fin du 3ème mois suivant. Il convient de déclarer :votre nom (nom de famille et éventuellement nom d’usage), vos prénoms, votre date et lieu de naissance, ainsi que les éléments concernant vos parents votre adresse, votre situation familiale, scolaire, universitaire ou professionnelle.
Pièces à fournir :
Une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou tout autre document justifiant de la nationalité française)
Un livret de famille
Un justificatif de domicile (au nom de la personne vous hébergeant).
Si vous êtes atteint d’un handicap ou d’une maladie invalidante, et que vous souhaitez être dispensé de la journée défense et citoyenneté,  il convient de  présenter votre carte d’invalidité ou certificat médical délivré par un médecin agréé auprès du ministre de la défense
Une attestation de recensement vous est délivrée. Elle est notamment nécessaire pour se présenter aux examens et concours publics. Attention, cette attestation doit être conservée soigneusement car les mairies ne délivrent pas de duplicata. En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif au bureau du service national dont vous dépendez.
Vous devez informer les autorités militaires de tout changement de situation en transmettant au bureau du service national le formulaire Cerfa de déclaration de changement de situation, disponible au secrétariat de mairie.
Pour régulariser votre situation, à tout moment et avant l’âge de 25 ans, vous devez vous déclarer auprès du secrétariat de mairie.
Après avoir procédé au recensement, il est obligatoire d’accomplir une Journée défense et citoyenneté (JDC), anciennement, Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD). L’ordre de convocation parvient dans les 45 jours environ de la date de la session retenue. La participation y est obligatoire, sauf cas de force majeure (maladie, problème familial grave…). En cas de difficultés sur la date proposée, il convient, dans un délai de 15 jours, de prendre contact avec le bureau ou centre de service national afin de fixer une nouvelle date.